Cette semaine, nouveau un podcast Pret-a-Train avec Alexandra Jupiter. Après avoir parlé du yoga et les bienfaits de l’ayurdeva avec Amel, nous passons maintenant à un sport plus compétitif, le Beach-volley. Dans ce podcast Alexandra Jupiter, joueuse en équipe nationale de France, nous parle de sa passion. Cette passion lui a été transmise par sa famille.  En effet, elle vient d’une famille de joueurs de volley. Cependant, grâce à sa mère, elle a découvert le Beach-volley, qu’elle préfère plus.

Ayant joué en salle et sur le sable, elle nous explique qu’en Beach volley il faut savoir tout faire! Etant deux joueuses sur le terrain, il faut savoir faire un peu de tout mais bien. Enfin, étant un sport complet, elle aime l’aspect mental du sport et le fait de devoir s’adapter à l’environment. C’est la difficulté et le challenge du Beach-volley qui lui donne envie de jouer afin d’arriver à un très haut niveau.

Avant d’écouter ce podcast d’Alexandra Jupiter, nous vous invitons à découvrir ce qu’est le Beach-volley dans cette courte introduction.

Introduction

Le beach-volley est un sport d’équipe dans lequel deux équipes de deux joueurs sont séparées par un filet sur la plage. Ce sport a vu le jour en Californie dans les années ’20 et fait partie des Jeux Olympiques depuis 1996. Comme pour le volleyball en salle, le but du jeu est de lancer le ballon (service) au dessus du filet puis de le placer de l’autre côté du terrain. Comme pour le volley classique, il faut renvoyer le ballon à l’aide de vos mains. Il y a faute lorsque: le ballon frappe le filet;, l’équipe touche le ballon plus de trois fois; si elle ne réceptionne pas du tout le ballon. La première équipe à remporter deux sets est déclarée gagnante. Un set se gagne lorsque l’équipe marque 21 points (ou 15 dans le set final) avec deux points de différence entre les deux équipes. 

Voici le podcast avec Alexandra Jupiter, qui vous plongera dans ce monde en tant que joueuse professionnelle d’équipe de France!

 

 

« Il faut s’entourer de personnes qui savent vous écouter »

Chaimaa: « Tu joue pour l’équipe nationale et t’as des objectifs, mais comment tu trouve la motivation? »

Alexandra: « Je pense comme tout le monde faut pas se le cacher ça m’arrive d’avoir des baisses de motivation, des coups de mou. La fatigue prend le dessus et on a envie de se laisser aller. Quand j’arrive à me remotiver toute seule ce qui me motive ça va être les jeux olympiques. Je me dis que je fais tout ça pour une qualification aux JO de Tokyo que ça reste relativement un objectif on va dire sur du court terme. C’est toujours quelque chose qui marche bien pour se remotiver, c’est se qualifier (…).

Disons que même par le passé si ça ne suffisait pas j’ai la chance d’avoir dans ma famille des anciens sportifs de haut niveau qui ont les bons mots. Me connaissant très bien forcément ils ont un discours vraiment adapté pour moi donc ça aussi c’est une chance. Je pense qu’il faut très bien s’entourer. Pour les gens qui rencontrent ce problème il faut s’entourer de gens qui vont vraiment vous tirer vers le haut. Mais « tirer vers le haut » c’est un petit peu piège parfois parce que il faut pas que ce soit des gens qui vont aussi ne pas pouvoir vous écouter, ne pas pouvoir comprendre quand vous plaigniez. Il faut qu’ils arrivent à transformer ça, vous rappeler ce qui vous motive vraiment. Il faut pas que ce soit des gens qui vont justement rajouter de l’huile sur le feu et en fait au final vous allez ressortir de là pire qu’avant ».

 

Envie de participer?

Si vous aussi le sport vous procure du bien-être et vous aide à mener une vie plus saine, partagez avec nous vos histoires extraordinaires. Remplissez ce formulaire en dessous et parlez-nous un peu de vous .

Vous pouvez aussi retrouver tous nos autres podcasts Pret a Train sur spotify. 

 

 

 

 

#podcast #AlexandraJupiter #beachvolley

Catégories : Podcasts

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *