La respiration semble secondaire pendant certaines activités physiques, stress ou pression qui vous oblige à gérer et à garder le contrôle de la situation. Cependant, la respiration est bien plus importante que vous ne le pensez. Nous allons nous concentrer sur l’exercice physique, car la respiration joue un rôle majeur lorsqu’il s’agit de performances. En fait, il existe un lien étroit entre la respiration et de bonnes performances.

Jetez un coup d’œil aux 4 techniques de respiration pour une meilleure performance.

 

 

 

La respiration du yoga

Breathing Techniques for Better Exercise Performance Yoga

La respiration du yoga se caractérise par une respiration lente et profonde. Il existe une tonne de techniques de respiration concernant le yoga. Plus communément appelée Pranayama, la respiration est la base d’une séance de yoga efficace. La respiration lente et profonde est l’une des meilleures techniques de respiration pour une meilleure performance dans l’exercice, car elle fournit à votre corps la bonne quantité d’oxygène aux muscles que vous utilisez. Pour plus d’informations sur le Pranayama, vous trouverez un lien très concis en bas de l’article

A faire : Commencez par vous asseoir. Inspirez par le nez et expirez lentement par la bouche le plus longtemps possible afin de vider votre organisme (estomac, poumons).

Lire –> Le yoga ou l’activité physique sont-ils préférables pour évacuer le stress ?

 

Respiration d’endurance

Breathing Techniques for Better Exercise Performance running

L’endurance désigne un effort régulier et intense et, par conséquent, un rythme respiratoire régulier. Il peut s’agir, par exemple, de courir, de nager ou de faire du vélo. L’essentiel est de régler sa respiration au rythme de ses mouvements. Prenez le temps de vous concentrer sur votre mouvement tout en trouvant votre rythme respiratoire. Plus vous pratiquerez cette technique, plus votre respiration sera naturelle lorsque vous ferez de l’exercice d’endurance.

À faire : selon que vous êtes un coureur lent ou rapide, utilisez le rythme de votre pas pour synchroniser votre respiration. Utilisez un schéma respiratoire 2:2. Cela signifie que vous inspirez pendant deux pas (un avec votre gauche, un avec votre droite) et que vous expirez pendant deux pas (un avec votre gauche, un avec votre droite). Plus vous augmentez votre rythme, plus vous devez respirer rapidement (en utilisant, par exemple, le rythme 1:1, qui signifie que vous inspirez pendant une étape et expirez pendant une étape).

Lire –> 6 raisons de commencer à courir

 

Cardio respiration

Cette respiration est très similaire à celle de l’endurance. La respiration cardio est excellente pour optimiser votre effort.

Lors d’efforts intenses et courts, la respiration doit rester fluide mais elle n’est pas suffisante pour répondre aux besoins en oxygène. C’est après l’effort que vous retrouvez un rythme respiratoire normal avec une inspiration nasale et de longues expirations orales. Ne vous inquiétez pas si vous sentez que votre respiration est incontrôlable.

À faire (pendant votre séance de cardio) : prenez une grande respiration et utilisez un schéma respiratoire 2:2. N’oubliez pas de ne pas retenir votre souffle pour cette respiration mais pour tout autre type de respiration. Comme votre corps va dépenser beaucoup d’énergie et se fatiguer rapidement, ce n’est certainement pas recommandé. C’est l’une des erreurs les plus courantes car elle peut avoir un impact sérieux sur la pression sanguine. Si la séance est plus dure et plus rapide, utilisez le schéma 1:1.

Lire –> Les meilleurs sports pour améliorer le cardio 

 

Entraînement de la respiration

Breathing Techniques for Better Exercise Performance workout

Les exercices de musculation impliquent une respiration basée sur les mouvements à produire. C’est l’un des meilleurs moyens d’apporter la bonne quantité d’oxygène aux muscles que vous utilisez. Cette respiration est également très utile car elle permet de maintenir l’intensité et la durée de l’effort et de rendre votre séance plus efficace.

À faire : Inspirez au moment de la contraction musculaire et expirez au moment de la relaxation musculaire. Prenez donc une grande respiration et, au lieu de bloquer votre respiration et de faire de l’apnée, expirez lentement et le plus longtemps possible.

 

Conclusion

La respiration a un impact majeur pendant l’exercice et encore plus pour améliorer les performances. Il existe de nombreuses techniques de respiration différentes pour améliorer les performances pendant l’exercice, selon le type d’exercice. En effet, la clé principale pour améliorer ses performances est d’adapter sa respiration au sport afin d’être plus efficace.

L’idéal est de laisser votre corps s’adapter en commençant vos séances progressivement jusqu’à ce que vous atteigniez un rythme respiratoire correct et efficace. De plus, soyez toujours à l’écoute de vos poumons et de votre santé en général.

 

Catégories : Sport

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.