Interview avec Yohann, Personal Trainer chez PRET A TRAIN. Il va nous expliquer pourquoi il aime tant le Step, et comment il est tombé dedans à travers cet article !

Bonjour Yoh. Pourrais-tu en quelques mots nous donner ta propre définition du Step ?

« Alors, pour moi le Step est une activité ludique et amusante qui rassemble coordination, mémoire et travail cardio-vasculaire. Il peut se diviser en 2 parties : une première sur l’apprentissage chorégraphique plutôt basée sur la pédagogie et la concentration. La seconde partie basée sur l’animation du cours et la répétition de la chorégraphie finale. »

Comment as-tu découvert cette activité ?

« Environ un an avant mes concours pour rentrer en formation BPJEPS AGFF. En effet, dans le cadre de ces concours, il y a des épreuves de Step et de LIA (Low Impact Aerobie) avec un niveau débutant imposé. J’ai donc commencé à suivre des cours débutants puis intermédiaires en salle de fitness. »

Quelles ont été tes premières sensations en pratiquant cette activité ?

« RIRES !!! » « Un peu de frustration au début, car avec mon passé de footballeur il est vrai que les chorégraphies en rythme avec la musique n’étaient pas vraiment ma spécialité ! Mais quelque chose se dégageait de ce cours, une énergie particulière, une ambiance générale et collective qui à la fin de chaque cours rassemblait les adhérents. J’ai pris un grand plaisir à progresser en gardant un seul objectif en tête: mon concours d’entrée en formation »

Nous avons remarqué que le Step attire en majorité une clientèle féminine, aurais-tu une explication ?

« Dans une salle de fitness classique, il y a toujours une partie musculation et une partie pour des cours collectifs. En voyageant de salle en salle, j’ai compris que les hommes qui sont seulement habitués à la musculation étaient en général désintéressés des cours collectifs.

C’est là où le rôle du coach commence. Il doit communiquer, intéresser, et diriger le client vers des cours collectifs adaptés à ses objectifs personnels. »

Revenons sur ta formation ; Comment as-tu progressé dans cette activité ?

« Le Step est rapidement devenu mon activité favorite.  Je me rappelle que chaque Mardi matin nous avions 4H de pratique en cours collectifs. J’attendais cela comme un gamin avec impatience. En plus de cette pratique intra-formation, je suivais également plusieurs soirs/semaine des cours en salle avec des collègues pour le loisir et le plaisir.

Le fait de se motiver à plusieurs était vraiment positif car nous recherchions progressivement la perfection et un niveau de plus en plus élevé.

Durant cette année, nous avons tous ensemble participé à plusieurs conventions qui ont eu lieu le week end en général, un peu partout en France. Ces conventions rassemblent des centaines de personnes pour suivre des cours format XXL encadrés par des professionnels. Ces experts étaient très inspirants avec des styles bien différents. C’est là, que je me suis rendu compte que cette activité débordait d’énergie et de passion ; certes, le niveau expert est difficile à suivre. Cependant il est très intéressant pour un éducateur de venir s’inspirer et de découvrir cette ambiance et se niveau pour pouvoir ensuite transmettre de nouvelles choses à ses adhérents. »

step class london

À partir de quand, es-tu passé de l’élève à l’éducateur ?

« Pendant les journées de stage, nous commencions dès le premier trimestre à donner des cours classique comme abdos/fessiers, renforcement musculaire générale du corps etc.. En échangeant mes motivations avec mon tuteur, j’ai très vite encadré des cours de Step débutants. Par la suite je suis passé aux cours intermédiaires en binôme avec lui. Finalement j’ai pu animer les cours seul dès le milieu/fin de la formation.

Progresser dans cette activité en temps qu’éducateur était une de mes motivations principales, et mon investissement était important. »

step class yoh

D’où est venue cette source de motivation ?

« Tellement naturellement !! Mais pour moi, une source de motivation est la suite logique d’une source d’inspiration. »

« Chaque éducateur transmet plus ou moins d’énergie, de bonnes ondes durant ses cours ! J’ai eu la chance d’avoir un formateur très inspirant qui était un exemple pour nous tous ! Je suivais ses cours de Step avec beaucoup d’attention en espérant un jour atteindre ce niveau et transmettre autant de passion ! Mais pour moi, il est très important pour un éducateur de ne pas copier et de trouver sa propre façon d’animer ses cours. Je dirais que cela vient avec le temps, la confiance en soi et le travail. »

Pourrais-tu résumer le Step en 3 mots ?

« PEDAGOGIE – ENERGIE – RASSEMBLEMENT »

Qu’est-ce qui te donne envie aujourd’hui, de développer cette activité à Londres ?

« Dans toutes les salles de fitness où j’ai travaillé et même celle où, à mon arrivée, il n’y avait pas ou plus ce cours de step, j’ai réussi avec le temps à l’intégrer au planning avec de bons retours sur ce cours. J’ai donc pris confiance et appris à m’adapter à plusieurs niveaux.

A Londres ? Why not ? C’est la même chose pour moi avec un challenge supplémentaire. Qui est tout simplement tenter de faire découvrir et aimer cette activité aux Londoniens qui ne connaissent très peu cette pratique par rapport à nos voisins français. »

cours collectifs

Article : Les bienfaits du step l Cours collectifs l Motivation step
Catégories : Sport