Il est bien connu que l’activité physique est essentielle pour la santé, et ce n’est pas pour nous déplaire. Le sport nous permet de nous sentir mieux dans notre corps et sur notre peau, de nous défouler et de nous évader. Mais le problème est que lorsque vous vous réveillez le lendemain matin, vous pouvez rapidement regretter d’avoir fait du sport … Il est en effet très courant d’avoir des courbatures le lendemain d’une séance de sport, mais ne vous inquiétez pas : elles sont finalement un signal positif de votre corps.  Je vous promets que ce n’est pas grave et que ça passe !

Mais pour ne pas en avoir la prochaine fois, découvrez ici quelques conseils pour éviter les courbatures.

Voir aussi : 5 façons de soulager les douleurs articulaires.

Comment apparaissent les douleurs ?

Tout d’abord, sachez que les courbatures après le sport sont tout à fait normales. Elles ne sont pas dangereuses et touchent tout le monde, des débutants aux grands sportifs. Après l’activité physique, vos muscles peuvent avoir été sollicités de manière répétée et inhabituelle et avoir subi des microtraumatismes ou des microlésions musculaires. Pendant la phase de récupération, votre tissu musculaire endommagé se régénère et cela se manifeste par une réaction inflammatoire. C’est ce qui provoquera des douleurs musculaires. Cependant, il s’agit d’un signal positif envoyé par le corps, preuve que vous avez bien travaillé et que vous progressez !

Remarquez que la douleur provoquée par les courbatures n’apparaît pas pendant votre séance de sport mais entre 24 et 48 heures plus tard et peut durer jusqu’à 72 heures. Lorsqu’il n’y a pas de douleurs, c’est que la séance n’a pas nécessité d’adaptation aux fibres musculaires, cela ne signifie pas que vous ne progressez pas ! 

Buvez beaucoup d’eau

Là encore, et comme pour tant de conseils liés au sport, l’eau est votre alliée afin d’éviter les courbatures. La déshydratation favorise le développement des douleurs. Les cellules du corps ont besoin d’eau pour fonctionner à plein régime. L’eau est également nécessaire pour éliminer les toxines. Il est donc hors de question de commencer une activité physique sans être suffisamment hydraté. Pendant la séance, pensez aussi à boire régulièrement et à petites gorgées, idéalement l’équivalent d’un verre d’eau toutes les 15 minutes.

Massez vos muscles

Après une activité sportive intense, optez pour un massage, idéalement effectué avec une huile chauffante à base d’ingrédients bénéfiques pour les muscles, afin de les soulager. Cela réduira considérablement le risque de douleurs après le sport. Le massage suédois est particulièrement connu pour être très efficace afin d’éviter les courbatures. Pétrissage, friction, percussion et vibration sont les manœuvres de base. Cela permet de relâcher les muscles et de soulager les tensions, de stimuler la circulation sanguine et lymphatique et de favoriser l’élimination des toxines.

Avant l’entraînement, un massage permet de réchauffer les muscles et d’activer la circulation sanguine. Après l’entraînement, l’action chauffante de l’huile détend les muscles et permet ainsi d’éviter les courbatures.

Respectez votre rythme et écoutez vous

N’utilisez jamais la force pendant une séance d’entraînement et respectez votre rythme, en augmentant l’intensité des exercices au fur et à mesure. Une séance de sport réussie doit respecter les possibilités de vos muscles et de votre corps. Vers la fin, réduisez peu à peu l’effort et l’activité musculaire, afin de respecter l’intégrité des muscles et de mieux prévenir l’apparition de courbatures. De même, si l’effort physique n’est pas une habitude, laissez passer 1 ou 2 jours entre chaque séance.

D’une manière générale, écoutez-vous. Vous connaissez mieux que personne votre corps, vous êtes donc la seule personne à pouvoir identifier les éventuels signaux d’alarme. Vous êtes essoufflé, votre rythme cardiaque s’accélère ou vous ne vous sentez pas bien ? Il vaut mieux faire une pause. Il est également préférable de ne pas ignorer la douleur aiguë. La plupart du temps, ces signaux indiquent qu’il serait raisonnable de ralentir. Cependant, consultez un médecin s’ils réapparaissent.

Comment soulager la douleur ?

Malheureusement, il n’y a pas de miracles ni de remèdes de grand-mère ici… Il y a quelques conseils afin d’éviter les courbatures mais rien qui empêche vraiment la douleur.

Globalement, après un effort intense ou inhabituel, il est conseillé de privilégier les sources de froid par rapport aux sources de chaleur. Un bain chaud va en effet dilater les vaisseaux et amplifier les phénomènes inflammatoires. A l’inverse, certains sportifs de haut niveau optent pour la cryothérapie qui leur permettrait de récupérer plus rapidement. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à vous immerger dans une eau entre 2 et 10°C ! Le fait de diriger le jet froid de la pomme de douche sur vos jambes vous permet déjà d’obtenir des bénéfices en termes de récupération.

La solution la plus évidente pour éviter les courbatures reste le repos, pour permettre aux muscles de guérir. Chaque jour qui passe verra l’intensité de la douleur musculaire diminuer. Alors prenez votre mal en patience ! Mais si vous le souhaitez, vous pouvez continuer de pratiquer votre sport favori tout en mettant la zone concernée au repos. Par exemple, si vous avez forcé sur les cuisses: travaillez sur les bras, ou pratiquez une activité cardiovasculaire de faible intensité qui améliorera la phase de récupération.

Conclusion 

Les douleurs sont presque inévitables après le sport lorsque vous avez fait un effort. Si vous vous entraînez correctement, avoir des douleurs signifie simplement que votre corps construit du tissu musculaire. C’est donc un bon signe ! Ne vous en faites donc pas, et il y a plusieurs moyen de les éviter comme on va pu le voir.

Alors ne soyez pas effrayé par vos courbatures et continuez de vous entraîner!

Catégories : SantéSport

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *