Nous sommes tous confrontés au stress dans notre vie et, aussi choquant que cela puisse être, il n’est pas toujours mauvais. Nous stigmatisons souvent le stress comme un mauvais sentiment, comme quelque chose de contraignant et de restrictif. Alors qu’en réalité, il peut être excellent. On pourrait se demander comment un mauvais stress peut-il conduire à un bon stress? Ne vous méprenez pas, la plupart du temps, c’est vrai, le stress peut être assez handicapant.

Dans les cas les plus extrêmes, il peut entraîner une maladie mentale, une maladie physique et, dans le pire des cas, la mort. Mais, ce sont des choses que nous verrons en profondeur.

Dans cet article, nous allons vous montrer comment un mauvais stress peut conduire à un bon stress. Pour commencer, voyons ce qu’est réellement le stress?

 

Le stress, qu’est-ce que c’est ?

La définition exacte du stress est une réaction naturelle d’adaptation à un événement. Le terme « stress » a été utilisé pour la première fois par le médecin québécois Hans Selyé dans les années 1920.

En effet, il a remarqué que tous les patients, quelle que soit leur pathologie, avaient un point commun : ils avaient tous l’air malade. Selon lui, ils étaient tous soumis au stress physique de la maladie. C’est ainsi qu’il a proposé la première définition du stress : une contrainte non spécifique exercée sur le corps par des irrégularités dans son fonctionnement normal. Ce stress entraîne la sécrétion d’hormones. C’est ce que Selye a défini comme le syndrome général d’adaptation, c’est-à-dire les réactions à court et à long terme de notre organisme au stress.

Le stress a un impact sur notre santé mentale, physique et psychologique. En effet, son action peut être bénéfique dans certains cas et nous pousser à la réussite. Elle peut, au contraire, être néfaste et nous déstabiliser complètement jusqu’à nous faire perdre le contrôle de nous-mêmes.

On nous a toujours informé que le stress était mauvais pour le corps. Qu’il pouvait vous rendre malade et pouvait être le symptôme de nombreuses maladies. Examinons en profondeur ce qu’est le mauvais stress.

 

Le mauvais stress

En effet, dans sa connaissance la plus courante, le stress est qualifié de mauvais pour la santé. Lorsque l’on parle du stress de manière négative, on parle de détresse. On parle de détresse lorsque nous sommes confrontés trop souvent ou trop longtemps à des événements perçus comme dangereux. Notre énergie est dépensée en émotions au détriment de l’action.

Cette émotivité exacerbée a des conséquences sur nos sensations physiques, nos émotions négatives, nos pensées et nos comportements. Vous pouvez présenter différents symptômes liés au stress, ils peuvent être physiques, émotionnels/mentaux et comportementaux.

Physique

Certains des principaux symptômes du stress sont physiques. Parmi eux, on retrouve une transpiration intense, des tremblements, des vertiges, des insomnies, un rythme cardiaque élevé ou des douleurs abdominales. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que certaines personnes souffrent de stress chronique. Ces personnes sont confrontées à un trouble de l’alimentation, à une hypersensibilité au bruit et parfois même à une paralysie du sommeil.

La paralysie du sommeil est une parasomnie, c’est-à-dire un trouble du sommeil qui survient pendant le sommeil ou à la limite entre l’éveil et le sommeil (au moment de l’endormissement ou du réveil). Elle est assez fréquente, puisque environ 15 000 personnes en France ont eu une paralysie du sommeil au moins une fois. Une personne souffrant de paralysie du sommeil a l’impression d’être éveillée, elle essaie de sortir de son sommeil mais n’y parvient pas. Elle est incapable de bouger son corps, comme si elle était paralysée, mais est parfaitement consciente de son environnement (son lit, les bruits).

Certaines personnes développent une hypersensibilité au bruit en raison du stress qu’elles subissent. La plupart des personnes présentant ce symptôme vivent dans une ville où elles sont entourées de bruits urbains. Si vous souffrez de stress chronique, vivre dans un monde où le bruit est constant peut vous irriter et, dans le pire des cas, conduire à la dépression. Au-delà, cela peut vous donner des acouphènes ou des problèmes cardiovasculaires.

Emotionnel/mental

Certains des symptômes émotionnels et mentaux du stress sont l’irritabilité, l’anxiété, et une extrême fatigue. Les risques pour la santé sont l’épuisement, le burn-out et la dépression. La plupart de ces symptômes peuvent être dus au fait de se sentir débordé et de ne pas avoir une seconde pour soi.

Par exemple, si vous êtes étudiant, ces symptômes peuvent survenir pendant la préparation des examens. Vous avez beaucoup à faire entre les sessions d’étude, les projets de groupe et tout cela combiné aux cours en ligne. Vous pouvez rapidement avoir l’impression de ne plus voir le bout du tunnel. Ce sont les cas particuliers dans lesquels le stress peut survenir. Pour combattre ces sentiments, vous pouvez essayer de faire de l’exercice.

Nous savons que c’est probablement la dernière chose que vous voulez faire dans ce genre de situation. En faisant de l’exercice, vous pourriez relâcher une partie, voire la totalité, de la tension que vous subissez. Vous pouvez faire du yoga si vous n’êtes pas d’humeur à faire quelque chose de trop énergique. Vous pouvez essayer de courir ou de sauter à la corde. En outre, en courant, vous activerez le cortisol, l’hormone du stress.

Le cortisol est libéré après seulement quelques minutes d’effort physique. De cette manière, le corps est rapidement approvisionné en énergie. Après 30 minutes d’exercice, vous vous sentirez beaucoup mieux et plus détendu!

Comportemental

Enfin, le stress peut faire apparaître des symptômes dans votre comportement. Les principaux symptômes comportementaux du stress sont la tendance à « zapper » et à être constamment débordé, à se retirer des situations, l’agressivité et l’isolement. Tous ces symptômes peuvent vous faire perdre votre joie de vivre ou votre envie de rire. Ils peuvent vous donner des sautes d’humeur, une personnalité lunatique, perdre votre concentration, être irritable envers vos proches ou vos collègues de travail, etc.

Comme vous l’avez remarqué, le stress ou la détresse peuvent avoir un impact considérable sur votre vie. Que vous souffriez de symptômes physiques, mentaux ou comportementaux, les conséquences peuvent être très graves pour votre santé mais aussi pour vos relations avec les autres. Afin de vous sentir moins stressé, nous vous recommandons de prendre du temps pour vous.

Cela peut paraître ringard mais c’est efficace. N’attendez pas d’être au bord de la crise pour faire quelque chose. Anticipez ! Chaque jour, accordez-vous 10 minutes de pause dans la journée ou une heure complète pendant laquelle vous ferez quelque chose qui vous plaît. Nous vous recommandons de faire de l’exercice, car cela vous donnera un sentiment de renouveau et vous vous sentirez plus léger.

Maintenant que nous avons parlé du mauvais stress, celui que nous connaissons et détestons tous, parlons de la façon dont le stress peut avoir un bon impact sur votre vie ! Voyons maintenant ce que le stress peut apporter de positif.

Le bon stress

Dans sa version scientifique, le bon stress est connu sous le nom d' »eustress ». Selon le docteur Sarah Brewer, un bon stress signifie que vous êtes au-dessus de toutes les pressions de votre vie : famille, travail et vie sociale. Vous pouvez profiter de votre vie, devenir une meilleure personne et avoir un sentiment de réussite à la fin de chaque journée.

En effet, lorsque vous êtes excité, heureux ou soulagé par quelque chose, vous éprouvez un bon stress. Si vous ressentez l’un de ces sentiments, vous aurez une poussée d’hormones et/ou votre pouls s’accélérera. En gros, vous aurez un sursaut d’énergie qui renforcera l’énergie. C’est une source d’encouragement face à l’adversité et c’est ainsi que le mauvais stress peut conduire au bon stress !

Mais n’ayez plus peur ! Il n’y a aucune crainte à avoir. Vous en ferez l’expérience lorsque vous ferez des montagnes russes, lors d’un premier rendez-vous, lorsque vous obtiendrez votre diplôme, etc. Contrairement au mauvais stress, vous vous sentez bien et vivant lorsque vous vivez un bon stress.

De plus, pour certaines personnes, il peut même être motivant. Certaines personnes trouvent un plaisir à accomplir quelque chose, une tâche, et utilisent le (bon) stress pour atteindre leurs objectifs plus efficacement.

Maintenant que nous savons que tout le monde peut (et va) faire l’expérience du bon stress au cours de sa vie, la grande question qui reste est de savoir comment le conserver ?

Comment maintenir un bon niveau de stress

Nous vous recommandons de trouver un bon équilibre. C’est en trouvant un équilibre que le mauvais stress peut devenir un bon stress. Pour être clair, essayez de faire quelque chose que vous pouvez contrôler afin de ne pas vous sentir débordé.

Pour commencer, essayez de vous accorder, si ce n’est pas déjà le cas, un moment pour vous où vous pouvez faire du sport. Il est prouvé que la musculation peut être un bon moyen de réduire le stress et pour certains, elle peut faire partie de leur bon stress. N’essayez pas d’en faire trop, car cela ne vous apporterait que du mauvais stress.

Essayez d’atteindre des objectifs réalisables. Faites une promenade d’une heure ou une séance de cardio pendant 30 minutes. Vous pouvez même essayer le yoga, car il peut être bon pour les débutants et a de nombreuses vertus. Vous pouvez même essayer de vous adonner à un nouveau passe-temps !

Enfin, essayez les médecines douces comme l’ostéopathie, l’hypnose, les huiles essentielles ou l’acupuncture qui sont de bons antistress. Elles vous permettent de combattre, de soulager ou de mieux gérer votre stress.

Conclusion

Pour conclure, nous vous avons montré comment un mauvais stress peut conduire à un bon stress. Comme nous l’avons vu, le stress peut faire partie de notre vie quotidienne, que nous le voulions ou non.

Certaines personnes ont du mal à le gérer, principalement celles qui souffrent de stress chronique, mais d’autres le trouvent gérable. Ce qu’il faut retenir, c’est de ne pas le laisser nous consumer.
Comme la détresse peut nous causer ou être les symptômes d’une maladie, nous devons la libérer pour rester en bonne santé.

Faire de l’exercice peut être un excellent moyen d’y parvenir. Chez Pret-a-Train, nos coachs sportifs proposent d’excellents conseils sur la façon d’évacuer ou d’utiliser le stress à votre avantage.

 

Picture from unsplash.com 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.